.

.

jeudi 18 août 2016

Bangkok zoo

Après une longue absence ici, j'ai décidé de revenir pour vous faire voyager un peu avec moi.

Comme certain(e)s le savent peut-être, j'ai passé plus de la moitié de mon mois d'aout à l'autre bout du monde avec une copine en road trip, et cette année nous avons décidée d'aller.. En Thaïlande !

Je peux sans aucun doute dire que ce fut un des voyages les plus incroyables de toute ma vie et évidemment, je n'ai pas quitté mon appareil photo pendant tout le voyage.

Nous avons commencé et terminer celui-ci à Bangkok, avant de partir dans le sud du pays, voilà pourquoi j'ai décidé de diviser le tout en 3 articles sur le blog.
- Bangkok
- Le sud-est
- Le sud-est/Ouest

Bangkok est une ville extraordinaire, constamment en éveil, de jour comme de nuit, les habitants se relaient dans les rues de la ville. Nous y sommes arrivé le 1er aout au matin, après 17h de vol dont une escale à New Delhi. Pour notre première nuit, nous avons séjourné dans un hôtel 4 étoiles, avant de partir vraiment à l'aventure. 
Le premier soir en arrivant, nous avions juste décidé de sortir diner et de faire quelques photos de Bangkok de nuit avant de nous coucher tôt afin de profiter de la journée du lendemain. Mais ça n'est pas tout à fait ce qui s'est passé...
Nous avons fini par atterrir à Kaohsan road et nous sommes rentrer aux alentours de 6h du matin, ce qui ne nous a pas empêché de nous reveiller à 11h afin de profiter de la ville avant de prendre notre bus de nuit qui nous emmènerait à l'Ouest.

Pour ce qui est du retour, nous sommes arrivé de l'Est, toujours par bus de nuit, à 6h du matin, nous avons donc eu une journée entière dans la ville et, à 4h30 le 17 au matin, nous quittions Bangkok direction l'aéroport pour rentrer en France.
Pour ce qui s'est passé entre les deux, vous aurez la suite dans les deux prochains articles.

Enjoy ! 


Le système électrique de Bangkok est très particulier. Partout dans la ville, des câbles serpentent dans les rues à quelques mètres du sol, on peut parfois entendre le grésillement que ceux-ci produisent la nuit.


Dans les marchés, les habitants tenant des stands restent là du matin jusqu'à tard dans la soirée, ils mangent sur place au milieu du fourmillement constant qu'ils engendrent.


Les rues de la ville sont toujours pleines de vie. Des hommes et des femmes y ont installé des stands un peu partout, où on peut y trouver de la nourriture pour les locaux la plupart du temps.






Le plus simple et le moins cher moyen de déplacement pour nous, restait encore les tuk tuk, on les trouve à tous les coins de rue et ils vous transportent où vous le souhaité pour 100 b, c'est-à-dire 2€50. Ceux-ci sont toujours extrêmement sympathiques avec les touristes, leur demandant s'ils ont vu telle ou telle chose, et s'ils apprécient la Thaïlande.


Notre premier hôtel était le Chillax ressort. Celui-ci possède une piscine sur son toit, nous offrant une vue de tout Bangkok.


Il n'est pas rare en Thaïlande, de voir des gens sur leur scooter à un, deux, ou trois, ceux-ci n'ont pas toujours de casque, ce qui est autorisé.



On trouve un peu partout dans le pays, des temples dédiés à Bouddha, qui est un mode de vie et une religion centrale dans la vie des Thaïlandais. Il est plusieurs fois arrivé que les chauffeurs de taxis ou de tuk tuk s'arrêtent en passant devant un temple pour faire un signe de respect envers celui-ci.




Le "Big Buddha" mesure environ 20 mètres de haut.



Qui dit temple, dit moine. Ils sortent en général le matin et sont toujours habillés avec une longue toge orange. Il n'est pas rare de les voir se promener pieds nus dans Bangkok et beaucoup d'entre eux sont tatoués.


Il existe également des lieux de rendez-vous pour les combats de boxes Thaïlandaises.


De nuit, la ville se transforme, mais les activités ne cessent pas pour autant, au contraire ! Les restaurants, magasins, salons de massages et autres sont en général ouvert jusqu'à très tard. 



Sur Kaohsan Road, un groupe Thaïlandais, les "Dead Rabbits" joue des morceaux de Rock tel que les Ramones ou les Red hot. Shiao, sur cette photo, ne fait pas vraiment parti du groupe, mais aime jouer avec eux de temps en temps, il fait de la batterie.


La suite bientôt !

With love,

Wiwoos

dimanche 24 juillet 2016

Rien

Hellooooo !

Nouvel article, nouvelles photos, le tout pour un chouette projet dont je suis ravie d'enfin pouvoir vous parler ici ;) 
Bien que le projet ne soit pas le mien et que je ne sois qu'un modèle portant les vêtements, j'ai adoré la petite histoire, alors j'ai décidé de travailler aussi un peu dessus.

Il y a quelques semaines, j'ai reçu un mail plutôt sympa de mademoiselle Justine Gallas qui m'a tout de suite plu, elle me proposait de poser pour elle et sa ligne de t-shirt ultra (ultra utlra) limitée qu'elle avait l'intention de sortir bientôt.
J'ai immédiatement accepté par ce que principe même du projet me plaisait beaucoup. Il est très simple, un t-shirt blanc, un mot, 3 couleurs : RIEN

Des t-shirts, basiques, avec brodé (et non imprimé) le mot "RIEN'. J'ai trouvé ça génial.
Avec les centaines de t-shirts que l'on trouve absolument partout avec des messages de tous les côtés dont je ne suis absolument pas fan pour la plupart et que je trouve assez kitch/ cheap, le principe de n'avoir écrit "RIEN" m'a tout de suite plu.

Alors voilà je voulais vous le présenter, vous pouvez retrouver les t-shirts : ICI ;)







Encore merci à Justine pour ce shooting par ce qu'on s'est franchement bien marré, et qu'en plus d'avoir un super projet, c'est vraiment une nana trop cool ! ;)

LOVE,

Wiwoos

mercredi 15 juin 2016

Manifestation

Yo ! 
 Ces derniers temps, je sais que je suis bien loin de mes sujets habituels.
Mais aujourd'hui i'm back avec une nouvelle série de photos que j'ai réalisée le 14 juin dernier lors de la manifestions contre la loi El Khomri.

Loin de prendre une quelconque position, mes opinions restant les miens, j'ai juste voulu m'y rendre dans un but purement photographique afin d'immortaliser à ma manière et de mon point de vue les évènements qui ont pu s'y dérouler.

Toutes les photos étant de moi, si vous voulez en utiliser une ou plusieurs pour des raisons X ou Y, envoyez-moi un mail pour me demander la permission ;)



Les gens les plus cools de la manif'










El capitaine




Vers Duroc, des affrontements entre des casseurs et des CRS obligent les forces de l'ordre à utiliser des lacrymaux et du gaz, la plupart des manifestants se trouvant alors dans le périmètre se mettent à tousser et à pleurer.


My man


Petite balade dans le plus grand calme.




Un manifestant nous indique qu'il faut reculer pour éviter de se prendre des projectiles ou plus de gaz




Les casseurs vont s'attaquer à la plupart des magasins se trouvant entre Montparnasse et les Invalides.






Des casseurs lancent des fumigènes sur les CRS, ceux-ci répliqueront avec des jets d'eaux et des gaz lacrymogènes


Les journalistes tentent quand même de faire leur travail


Des casseurs s'attaquent au Crédit agricole.


Bah bravo moray...


Peace 



Peace..


Wiwoos

jeudi 2 juin 2016

... Comme il pleut sur la ville

"Il pleure sur mon coeur, comme il pleut sur la ville"  

En ces tristes journées pluvieuses où l'on préférait TOUS rester sous la couette à écouter du jazz avec un irish coffee, un bon film à regarder, ou se perdre à rêver en observant la pluie tomber par la fenêtre, j'ai décidé de partager avec vous quelques photos que j'ai réalisées mercredi soir dernier.

La Seine déborde, les traditionnels apéros sur les quais sont annulés au profil de soirée dans des bars à l'abri du vent et des températures. Bref on se croirait en octobre.

Du coup mercredi soir, j'ai décidé de prendre Jack, mon appareil photo (oui mon appareil photo a un nom oui) et d'aller voir un peu qu'est-ce qu'il se passait au bord de l'eau quand il fait nuit.
Armé d'un gros k-way, de quatre couches de pulls, une vielle paire de basket, (j’ai dit octobre ? Novembre pardon) j’ai pris ma copine Delphine sous le bras, ma plus fidèle acolyte, son thermos plein de thé et nous avons bravé la pluie pendant deux bonnes heures pour que je puisse prendre mes photos, mais après tout « ... » comme l’a dit Victor Hugo.
Quoi qu’il en soit, profiter des intempéries pour faire quelques photos m’a permis de surmonter un peu ma dépression météorologique. 
Sur ce je vous laisse regarder les photos ! ;)

N'hésitez pas à cliquer les photos pour les agrandir 











































Et pour terminer cet article sur une note qui n'a absolument rien à voir avec les photos, mais qui peut peut-être vous remonter le moral en ces jours pluvieux, j'ai pour vous un code promo pour la marque Daniel Wellington !

En effet vous pouvez bénéficier de 15% de réduction sur leurs montres avec le code promo "Dwiwoos" ;)

J'ai personnellement fait l'acquisition de leur dernier modèle la "Drapper Sheffield 34mm" et je ne la quitte plus, vous pouvez retrouver des photos sur instagram.

Love


Wiwoos